Biodiversité en milieu construit et agricole

Domaine2 ref3 PDG Mategnin

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Les jardins des propriétaires privés, les espaces verts urbains et périurbains ainsi que les zones agricoles possèdent un réel potentiel dans la diversification des milieux naturels en ville ou à la campagne. Nous fournissons conseil et assistance aux agriculteurs soucieux d’intégrer la nature dans leur exploitation, aux particuliers sensibles à l’intégration de leur jardin dans un environnement local, aux élus désirant améliorer globalement la biodiversité dans leur commune ainsi qu’aux aux architectes, urbanistes et paysagistes confrontés à l’intégration des espaces verts dans leurs projets, par exemple :

- Choix des espèces d’arbres, d’arbustes et de semences indigènes,

- Mise en place de haies vives, diversifiées et adaptées à la région,

- Création d’étangs de jardin et d’étangs à vocation didactique,

- Conception et mise en place de réseaux agro-écologiques (OQE),

- Intégration de mesures dans les réseaux écologiques cantonaux ou régionaux,

- Gestion des milieux ouverts, des lisières et conseils d’entretien,

- Choix de clôture et de revêtement pour les chemins d’accès,

- Intégration de toitures végétalisées,

- Sélection de certains matériaux de construction.

En privilégiant des plantes indigènes, en aménageant des biotopes et en adaptant les aménagements extérieurs, chacun peut facilement contribuer au maintien de la biodiversité locale. Outre un intérêt paysager évident, certaines plantes ou biotopes vont fournir une source de nourriture et un habitat pour de nombreuses espèces indigènes par ailleurs fort intéressantes à observer (oiseaux, libellules, papillons, etc.). En plus, ces structures vont contribuer à l’amélioration de la biodiversité régionale grâce à leur fonction de site relai renforçant la mise en réseau des milieux naturels.